Prise en charge employeur 50%

Avec la prise en charge obligatoire, votre employeur prend en charge 50% de votre abonnement Ginko !

Comment ça marche ?

Depuis le 1er janvier 2009, les frais d'abonnement de transport public souscrits par les salariés pour leurs déplacements entre le domicile et le lieu de travail, sont pris en charge par l'employeur à hauteur de 50%, sur présentation d'un justificatif d'achat d'un abonnement mensuel ou annuel Ginko.

Faites le calcul !

Si vous achetez un abonnement mensuel PASS Sésame à 43,50€, cet abonnement vous reviendra seulement à 21,75€ par mois soit 0,71€ par jour pour des voyages à volonté du premier au dernier jour du mois !

Comment en bénéficier ?

Rendez-vous à la boutique Ginko pour confectionner votre carte Ginko Mobilités.

Ensuite, lors de l’achat ou du rechargement de votre abonnement, n’oubliez pas de demander un justificatif. Il sera à remettre à votre employeur.

Les justificatifs peuvent être demandés :

  • à la boutique Ginko
  • aux distributeurs automatiques
  • directement en ligne sur la boutique en ligne

Plus d'infos sur Légifrance

Les avantages des transports en commun

Aller au travail en bus ou tram, c'est simple et écologique !

Santé
Je fais de l'exercice en me rendant à vélo ou à pied à mon arrêt

Convivialité
Je discute avec mon collègue qui emprunte la même ligne que moi

Économie
Je réduis ma consommation de carburant et l'usure de mon véhicule en l'utilisant moins souvent

Temps Pour Soi
Je profite de mon temps de transport pour lire ou consulter les réseaux sociaux sur mon téléphone

Écologie
Je limite mon empreinte écologique en laissant ma voiture au garage

Sécurité
J'évite les embouteillages et diminue mes risques d'avoir un accident de la route en n’utilisant pas ma voiture

Les grands Bisontins témoignent...

Capucine, Comptable - 35 ans
Abonnée PASS Sésame Annuel Ginko depuis 4 ans
« Je vis rue Charles Nodier, je prends le tram T1 ou T2 à la station Chamars pour me rendre à mon travail situé proche du CHRU. Mon PASS Sésame mensuel me revient à moins de 18€/mois. J’y retrouve régulièrement une collègue de travail avec qui je discute durant le temps de trajet de 13 minutes. »


Damien, Ingénieur - 29 ans
Abonné PASS Sésame Annuel Ginko depuis 6 mois
« J’habite le quartier de Fontaine Argent, pour me rendre à mon travail à la City. Je prends la ligne T1. Avant de partir de chez moi le matin ou de quitter le travail le soir, je consulte le temps réel pour arriver juste à l’heure à mon arrêt. Pendant mon trajet de 9 minutes j’aime écouter de la musique. »


Stéphane, Vendeur - 22 ans
Abonné PASS 18/25 Annuel Ginko depuis 10 ans
« J’ai un appartement avenue de l’Observatoire et travaille dans le quartier Battant. Je me rends à mon travail en bus. C’est très pratique, il y en a un toutes les 8 minutes. Le soir quand je ferme la boutique tard je peux aussi le prendre car les bus circulent jusqu’à plus de minuit. Mon abonnement PASS Sésame annuel me revient à moins de 12.00 € par mois. Le plein de ma Clio me coûte 70 €. »


Hélène, Aide à domicile - 49 ans
Abonnée PASS Sésame Annuel Ginko depuis 8 ans
« Je suis Aide à domicile. Je vis dans le quartier de Planoise. Avec les lignes de tram T1 et T2 je peux rejoindre la Boucle très rapidement et à tout moment de la journée, pour me rendre chez mes clients mais aussi pour aller chercher leurs enfants à l’école, je n’ai pas de problème de stationnement. Le premier tram circule avant 5h le matin et jusqu’à minuit même plus tard en fin de semaine. »


Thomas, Attaché territorial - 43 ans
Abonné PASS Sésame Annuel Ginko depuis 1 an
« J’ai une maison à Dannemarie sur Crête. Mon voisin et moi travaillons tous les deux sur Besançon. Nous avons remarqué que nous partions à 5 minutes d’intervalle le matin et que le soir nous rentrions aux mêmes heures. Nous avons donc décidé de covoiturer 3 fois par semaine. Nous laissons la voiture, la sienne ou la mienne, nous alternons, au Parking Relais du Hauts du Chazal. Ensuite nous prenons le tram, nous ne descendons pas au même arrêt, lui s’arrête à Micropolis il est professeur au lycée Victor Hugo et moi à Chamars. »

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur notre site vous en acceptez l‘utilisation pour vous proposer un service personnalisé et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus